Coutures de combinaisons

Coutures de combinaisons

Les coutures relient avec du fil deux ou plusieurs panneaux de la combinaison ensemble. Pour créer un joint étanche, les différents panneaux sont généralement collés ensemble. Il est courant de coudre les combinaisons à point invisibles: avec une aiguille qui ne pénètre pas complètement le néoprène. Cela permet d’éviter les potentielles fuites d’eau. On peut renforcer encore plus les coutures en ajoutant un joint en caoutchouc liquide et une bande de néoprène intérieure sur les modèles haut de gamme. Les coutures dites “plates” Flatlock ou overlock sont bon marché mais elles ne sont pas collées et ne sont pas étanches. C’est pourquoi vous trouverez ce genre de coutures principalement sur les combinaisons d’été et les combinaisons courtes utilisées pour les eaux chaudes.

SRFACE wetsuit blindstitched collar seam

Coutures GBS (collées et cousues à points invisibles)

Les coutures collées et cousues à points invisibles (ou à l’aveugle) sont les coutures les plus courantes sur les combinaisons de surf. Cette construction empêche l’eau de pénétrer dans votre combi. Pour créer des coutures GBS on colle d’abord les bords des panneaux de néoprène ensemble. En général, ce procédé est répété trois fois, créant ainsi des coutures à triple encollage. Ensuite, nous cousons les coutures à points invisibles ou l’aveugle, ce processus tient son nom du fait que l’aiguille ne traverse pas de part en part le néoprène, mais ne coud que la moitié du panneau pour éviter les potentielles fuites. En fonction des modèles, nous pouvons recouvrir les coutures GBS d’un joint liquide en néoprène à l’extérieur et/ou d’un ruban en néoprène à l’intérieur pour les renforcer davantage. Les coutures à l’aveugle sont très solides, utilisées sans joint, elles sont à double fil, mais il existe d’autres techniques pour les combis: le Flatlock, le surjet, le e-stitch, la double aiguille, le point zigzag, et bien d’autres encore…

SRFACE wetsuit kneepad with sealed seams closeup

Coutures liquides scellées

Pour renforcer une couture traditionnelle collée et cousue à l’aveugle, nous pouvons appliquer un joint par-dessus pour la rendre imperméable, procédé principalement utilisé sur les modèles haut de gamme. Ce joint en caoutchouc liquide offre une couche supplémentaire contre les éventuelles infiltrations d’eau. Ce type de construction est plus résistant que la conception GBS classique (collée et cousue à l’aveugle). Le terme technique de ces coutures est: S-seal. Bien qu’elles ne soient pas aussi nettes et fines, les coutures S-seal est plus résistantes que les Powerseams.

Powerseams

Les Powerseams sont une version plus étroite des joints en néoprène liquide. Elles peuvent recouvrir des coutures à points invisibles ou simplement sceller deux panneaux entre eux. Les Powerseams existent dans plusieurs couleurs, on estime néanmoins qu’elles sont moins résistantes que les S-seal.

SRFACE wetsuit inside lining with neotape and reinforcement Melco patch

Bandes de renforts pour coutures intérieures

Certaines combinaisons haut de gamme possèdent une construction des coutures encore plus résistante, elles sont renforcées de l’intérieur par des rubans de néoprène qui sont appliqués sur les coutures, GBS ou S-seal. Cette bande de néoprène rend la couture encore plus étanche, c’est une barrière supplémentaire contre les éventuelles infiltrations d’eau. Elle protège également la peau contre les irritations parfois dues aux coutures. Elle peut être collée à la main, ce qui peut laisser des résidus de colle visibles sur le bord de la bande. Le Neotape 2.0 ou New neotape est une méthode plus précise, le ruban de néoprène est thermosoudé à la machine, le travail est plus propre, il n’y a pas de résidus de colle donc pas de frottements désagréables sur la peau.

Coutures plates dites flatlock

Un moyen bon marché de fabriquer des combinaisons est d’utiliser des coutures plates dites “Flatlock”. Vous trouverez beaucoup de combis d’été, comme les shorty ou autres modèles 2 mm avec ce genre de conception. Les coutures Flatlock ne sont pas collées et ne sont pas étanches. Lors de la fabrication, l’aiguille de la machine à coudre traverse de part en part les panneaux de néoprène pour les joindre. Il n’est pas possible d’utiliser ces coutures pour les modèles d’hiver, car elles laissent passer l’eau et ne protègent pas du froid. Les coutures overlock représentent un autre moyen bon marché d’assembler les combis. En revanche, il est plutôt rare de trouver des modèles avec des coutures surjetées, on rencontre cette technique plus souvent pour la fabrication des lycras et autres produits similaires.

SRFACE wetsuit inside neotape seam with melco reinforcement dot

Renforts des joints entres coutures intérieures

Les combinaisons sont malmenées pendant la pratique du surf et lorsque l’on se change. Pour éviter l’étirement excessif et l’endommagement des zones de tension, nous appliquons un patch à l’intérieur pour renforcer les potentielles fragilités. Ces “points Melco” sont des patchs thermosoudés pour prolonger la durée de vie de la combinaison. Ils empêchent l’étirement excessif, qui peut conduire, à la longue, à la déchirure du néoprène. Ils sont utilisés sous forme de rubans ou de patchs ronds. Ils se trouvent à l’intérieur, là où plusieurs coutures se rejoignent au même endroit, ou pour atténuer les contraintes, là où un matériau un peu raide est cousu à un matériau souple.

Prêt à surfer?

A partir de €179