Qu’est ce que le néoprène calcaire

Pourquoi SRFACE choisit le calcaire

Cela peut paraître étrange, mais il est d’usage aujourd’hui qu’une simple roche calcaire soit à l’origine du néoprène de votre combinaison haut-de-gamme. Mais comment est-ce possible?

L’ancien néoprène

Revenons aux années 1930, lorsqu’une mousse en caoutchouc synthétique fut inventée et baptisée: néoprène. Le néoprène est un élastomère chimiquement appelé polychloroprène. Ce dernier est produit grâce à un procédé chimique visant à relier les fibres d’un liquide clair appelé chloroprène. Les premières combinaisons étaient faites à partir de composants à base de pétrole, nocifs pour l’environnement.

La mousse SBR

Attention aux combinaisons en néoprène ‘SBR’. Celui-ci est un faux néoprène, raide, qui ne résiste pas aux UV. Cette mousse bon-marché absorbe l’eau et convient seulement pour les housses d’ordinateurs et les étuis à bières. Une combinaison digne de ce nom ne devrait pas être faite de ce matériau.

Les combinaisons à base de néoprène calcaire

Qu’est que le néoprène à base de calcaire et en quoi est-il différent de ses prédécesseurs ? Dans les années 60, une nouvelle manière de produire du néoprène est inventée. Le principal composant reste le chloroprène, mais au lieu d’utiliser d’autres ingrédients à base de pétrol, on utilise alors le carbonate de calcium provenant du calcaire. Les lamelles de chloroprène créées suite à ce procédé sont alors fondues dans un four et passent ensuite par une autre transformation chimique. La substance fondue obtenue est alors soufflée et cuite en un bloc de mousse néoprène. Ce bloc est alors coupé suivant l’épaisseur désirée pour votre combinaison, allant de 0.4mm à 10mm. Les caractéristiques d’étirement, de souplesse et d’isolation de ce néoprène calcaire sont identiques voir meilleures que celles de ses ancêtres à base de pétrol. Il est moins nocif pour l’environnement et reste l’un des néoprènes les plus souples et chauds du marché.

Un néoprène respectueux de l'environnement

L’invention du néoprène calcaire a eu un gros impact sur la production de combinaison, il permit à l’industrie du haut-de-gamme de proposer des produits plus résistants et respectueux de l’environnement. Certaines marques ont des appellations différentes pour ce néoprène éco-responsable. Vous avez peut-être entendu parler du Yamamoto japonais utilisé sur des combinaisons de qualité supérieure. D’autres versions sont appelées Bioprène et Géoprène. Le Yulex est une énième alternative produite à partir de caoutchouc naturel mais qui malheureusement a ses limites en termes de disponibilité. SRFACE a choisi d’utiliser le néoprène calcaire, qui a l’empreinte carbone la plus faible en matière de production de combinaison; production gérée par notre associé de la matière première jusqu’au produit final. L’utilisation de ce matériau témoigne de notre volonté de rendre nos combinaisons aussi vertes que possible.

Le néoprène double couches

Après que le néoprène calcaire ait été découpé en lamelles de l’épaisseur désirée, une couche supplémentaire y est apposé, sur la partie externe de la combinaison. Ceci la rend plus résistante et la protège des éléments extérieurs comme les UV. Cette doublure extérieure offre une protection contre le frottement répété sur la wax et les éventuelles coupures dues aux ongles lorsque vous la mettez. L’intérieur quant à lui est doublé d’un matériau souple et doux, très confortable et agréable sur la peau. Les panneaux principaux des combinaisons SRFACE sont revêtus d’une doublure en peluche qui isole le corps de l’eau froide. Cette doublure permet également à la combinaison de sécher plus vite, pour que vous soyez prêts rapidement pour la prochaine session. Le néoprène à double couches possède donc une doublure à l’intérieur et à l’extérieur.

Le néoprène simple couche

Plutôt qu’une doublure des deux cotés, la surface du néoprène brut peut être fondue sur un seul côté à l’aide d’un outil gaufré pour créer le mesh, le ‘smoothskin’ ou le ‘glideskin’ (néoprène lisse). Les panneaux doublés de la sorte sont souvent utilisés pour le buste et le dos des combinaisons conçues pour les eaux très froides. C’est le cas des combinaisons SRFACE. Ce matériau lisse est déperlant et n’absorbe pas l’eau, il protège votre corps contre les vents froids pour que vous puissiez rester plus longtemps dans l’océan.

Les combinaisons SRFACE

Depuis plusieures années le néoprène calcaire est devenu le standard des combinaisons les plus haut-de-gamme, mais cela ne veut pas dire que l’ancien néoprène n’est plus utilisé. Il l’est encore par certaines marques pour leurs entrées et milieux de gammes. Si vous le pouvez, évitez-le et choisissez celui à base de roche calcaire utilisé par des marques comme SRFACE. Nos combinaisons sont faites à partir de technologies et  matériaux de niveau supérieur. Les panneaux en néoprène à double couches offrent une souplesse sans limite à 360°. C’est la doublure nylon la plus souple du marché , elle s’étend dans toutes les directions. La doublure intérieure au niveau des épaules, des bras et des jambes est faite de la même matière. Les panneaux pour le buste et le dos sont doublés à l’extérieur par le smoothskin (néoprène lisse) pour isoler du vent. Les panneaux au niveau du corps sont doublés d’une peluche isolante retenant la chaleur et séchant rapidement. Les coutures sont cousues et collées à l’aide de fines bandes de néoprènes évitant ainsi l’excès de colle et empêchant les irritations suite à une utilisation répétée. Les coutures extérieures quant à elles sont waterproof: scellées à l’aide de néoprène liquide appliqué directement sur celles-ci. La meilleure qualité est maintenant abordable.